Tareq Oubrou, le Frère Musulman négationniste du présent et du passé

Tareq Oubrou, le Frère Musulman négationniste du présent et du passé pour mieux diffuser dans ses mensonges la haine des Juifs et de la France. Le masque républicain de cet imam de l’UOIF tombe et dévoile son vrai visage islamiste et son usage de la Taqqiya -le mensonge hallal- jusqu’à la nausée.

Lui qui était présenté comme le modèle de l’Imam de la République et grand ami d’Alain Juppé, nous dit que c’est un blasphème de dire que l’Islam est antisémite. C’est pourtant écrit noir sur blanc dans le Coran et c’est lui qui blasphème. Il est écrit en effet dans l’avant-dernière sourate révélée à Mohammed : « Les Juifs disent: «˒Uzayr est fils d’Allah» et les Chrétiens disent: «Le Christ est fils d’Allah». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse! Comment s’écartent-ils (de la vérité)? » (Coran sourate 9 verset 30). C’est bel et bien une incitation divine à la haine et raciale et au meurtre qui se trouve dans le Coran contre les Juifs et les chrétiens.

Sur 25 prophètes de l’Islam, 20 prophètes sont juifs nous dit-il. C’est oublier que dans le Coran, ces prophètes ne sont pas juifs mais musulmans.

Plus personne ne peut croire à ses balivernes tellement l’actualité et l’histoire recèlent de contre-exemples pour démontrer la mauvaise foi de Tareq Oubrou, tellement il y a eu des nettoyages ethniques commis par des musulmans contre les juifs : à Yatribe -l’ancienne Médine, à Genade dans l’Andalousie, au Yémen au Moyen-Orient (voir l’épitre de Maïmonide aux juifs du Yémen)… plus récemment encore, pendant la Seconde Guerre mondiale, les musulmans sunnites étaient bosniaques étaient engagés dans la Waffen SS avec le Mufti de Jérusalem, le Mufti d’Hitler, en Algérie, où les juifs ont eu à choisir entre « la valise et le cercueil » par le FLN, en Egypte où les juifs ont été chassés par Nasser, en Irak avec le Farhoud, etc. Et après le nettoyage ethnique des juifs, c’est au tour des chrétiens d’Orient d’en subir un et aussi aux autres minorités ethniques et religieuses.

Celui qui ne tire les leçons du passé est condamné à le revivre. Ecouter Tariq Oubrou revient à oublier les massacres religieux commis dans le passé au nom de l’Islam pour les laisser se reproduire en France.

Source : https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/laicite/attribuer-l-antisemitisme-a-l-islam-est-presque-un-blaspheme-reagit-le-recteur-de-la-grande-mosquee-de-bordeaux_2719180.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *